Les Membres
Les Fouilles
CETREP
Spéléo / Bio
Championnat de tir
Publications
Les Conférences
entete

Spéléologie Biospéologie Laboratoire Collaborer Articles

Le Laboratoire de Biologie Souterraine de Ramioul (L.B.S.R.)

En 1961, alarmés par la situation préoccupante de la faune cavernicole, plusieurs membres de l’ASBL « Les Chercheurs de la Wallonie » ont décidé la création du L.B.S.R. (P)

En effet, déjà à l'époque, il devenait de plus en plus difficile d'observer cette faune dans la nature. Pourtant, en 1939, R. Leruth, après exploration de 39 grottes belges, quelques carrières
souterraines, sources et puits, avait trouvé 76 espèces aquatiques et 518 espèces terrestres, dont près de 40 étaient des cavernicoles "vrais" (troglobies ou stygobies : voir Biospéologie).


Avenionia brevis roberti, minuscule escargot stygobie.

Un des buts fondamentaux du Laboratoire était l'élevage d'espèces cavernicoles et donc la création d'une réserve de faune. Les élevages de trois espèces troglobies ont parfaitement réussi et prospéré depuis près de 30 ans. En toute hypothèse, ces espèces peuvent être considérées comme abondantes à Ramioul, alors qu'elles sont devenues rares dans leur milieu naturel. Trois espèces, cela peut paraître dérisoire, mais il faut tenir compte de la fragilité et des exigences des animaux troglobies. Leur acclimatation dans les installations du L.B.S.R. présente de nombreux aléas, tout comme la reconstitution de leur milieu d'origine.

D'autres tentatives donnèrent quelques satisfactions, mais la réussite ne fut pas toujours totale. Les raisons sont connues, la principale étant de trouver un nombre suffisant de spécimens pour fonder des colonies viables, alors que ces espèces sont devenues pratiquement introuvables.

Pour protéger efficacement, il faut connaître et comprendre. L'étude systématique de la faune, les recherches sur l'écologie et l'éthologie des espèces cavernicoles sont devenus un des principaux objectifs du Laboratoire. En particulier, il a largement contribué à la connaissance de la biologie de deux espèces troglobies : Proasellus hermallensis et Tychobythinus belgicus. L'introduction, dans la grotte de Ramioul, de Coléoptères troglobies pyrénéens (du genre Speonomus) (P) et le suivi de ces populations pendant plus de 30 ans a également permis des observations très intéressantes (voir Articles). Des observations sur des Coléoptères du genre Choleva (voir photo ci-dessous) y ont également été menées.


accouplement de Choleva, Coléoptères troglophiles

Enfin, le Laboratoire, non plus en tant que lieu de travail mais en tant qu'organisme, a joué et continue à jouer un rôle primordial dans la protection des cavernes, en particulier des Grottes de Ramioul, Rosée et Lyell. Le L.B.S.R. est actuellement le seul laboratoire souterrain encore actif en Belgique.

Les Chercheurs de la Wallonie © 2006